Basket – 2 défaites et une victoire à Antibes pour l’équipe de France

Nicolas-Batum-France-Australie

Après le tournoi de Pau, les Bleus continuent leur préparation pour le mondial. Ils ont affronté à Antibes, les Philippines, l’Ukraine et l’Australie. Ces matchs laissent un sentiment mitigé sur l’état de forme de l’équipe de France.

Philippines, une victoire dans les dernières minutes

Le 1er match opposait les Bleus aux Philippines, dont le système de jeu repose sur leur seul joueur évoluant en NBA, Andray Blatche et des tirs extérieurs.

Longtemps, les Français ont été dominés par des Philippins particulièrement adroits. Pourtant, en haussant le niveau physique dans un 3ème quart temps remporté 23-13, les Bleus se sont imposés 75-68.

La grosse satisfaction du match vient de Nicolas Batum, auteur d’une bonne copie (malgré un maigre 5/14 aux shoots) avec 16 points, 11 rebonds et 3 passes décisives.

Ukraine, une défaite et un blessé

Malgré un bon début de match qui plaçait les Bleus à 5 points de leurs adversaires du jour, les Bleus ont vite cédés la place sous les projecteurs à Eugène Jeter. Auteur de 19 points à 7/8 de réussite, il a éteint presque à lui seul les ambitions françaises et permis à son équipe de virer en tête à la pause 30-33. Retard que les bleus ne parviendront jamais à combler, perdant le match 56 à 63.

L’autre mauvaise nouvelle de la soirée vient de la blessure à la main de Nando De Colo. Le meneur est d’ores et déjà forfait pour le mondial.

Australie, une défaite et un nouveau trou d’air

Encore une fois, les Bleus ont fait une bonne entame mais une nouvelle baisse de régime coupable les a éloignés d’une victoire de plus dans leur préparation.

En effet, dans le 2ème quart temps, le 14-2 encaissé a fait mal. Malgré un sursaut d’orgueil dans le 3ème quart qui leur a permis de reprendre la tête temporairement, les Bleus s’inclinent 74-76.

La satisfaction du match vient une nouvelle fois de Nicolas Batum, auteur d’un match plein et qui a battu son record de points en sélection, preuve qu’il peut assumer le rôle de leader offensif de l’équipe de France au lieu de Tony Parker.