France-Honduras (3-0) : un match débuté à la 45ème minute

Affiche France-Honduras Coupe du Monde

La France est rentrée dans la compétition hier soir face au Honduras. Si tout n’a pas été parfait, les bleus ont su mettre leur jeu en place et maîtriser la partie, ce qui n’est jamais facile face à des équipes qui évoluent en bloc et refusent le jeu.


Un début de match mitigé

Bien que l’on ait pu observer quelques belles actions en début de match, la France n’a pas su rentrer activement dans la partie et dominer psychologiquement cette première mi-temps. Au contraire, après 30 minutes de jeu, le Honduras dont la technique et la capacité offensive est  faible, a su s’offrir de petites occasions quand la France continuait à temporiser, rendant le match plus qu’ennuyeux.

Face à l’agressivité des Honduriens, les esprits s’échauffent. L’arbitre calme la situation et fait preuve de beaucoup d’indulgence vis-à-vis de Paul Pogba et de Wilson Palacios, auteurs de 2 mauvais gestes, Pogba réagissant impulsivement après s’être fait marcher dessus.. Un quart d’heure plus tard, Pogba se fait bousculer sévèrement par le même joueur adverse dans la surface de réparation : pénalty et carton rouge (pour un 2ème jaune) ! Pénalty converti par Karim Benzema.

Benzema Honduras penalty but

Benzema tirant le penalty contre l’Honduras

Une seconde mi-temps décisive pour les Bleus

Une fois le premier but marqué, les Bleus respirent enfin. Leur jeu s’affine, s’organise et laisse place à de sérieuses occasions, conséquence directe d’un très beau jeu d’équipe à la fois technique et altruiste. Ainsi, à la 48ème minute, Benzema est à l’origine du 2ème but de l’équipe de France marqué contre son camp par le gardien de but suite à un malheureux rebond. La « Goal line technology » permettant de déterminer sans erreur possible si la balle a franchi entièrement ou non la ligne de but.

Les bleus sont donc parvenus à redresser la barre face au Honduras, modeste adversaire, qui s’est contenté de jouer défensivement en oubliant de marquer des buts. Benzema marquera son deuxième et dernier but à la 72ème minute sur un superbe tir en angle fermé, prouvant une fois de plus sa valeur parmi les Bleus. La France s’en tire donc très bien pour un premier match de Coupe du Monde mais n’a peut-être pas su réaliser une démonstration de force en mesure d’inquiéter ses futures adversaires même si elle a fait l’essentiel.