Jonny Wilkinson : bourreau de l’équipe de France de rugby

Jonny Wilkinson a mis un terme à sa carrière après avoir accompli le doublé HCUP – Top 14 avec le RC Toulon. Mais avant de rejoindre le club de la rade pour relancer sa carrière en 2009, Jonny Wilkinson, l’ange blond, a longtemps martyrisé le XV de France lors de ses 91 sélections.
Retour sur 8 victoires du XV de la rose contre la France avec Jonny Wilkinson à la baguette :

Tournoi des 5 nations 1999

Le 20 mars 1999 : Pour sa première titularisation du tournoi, il officie au centre du XV de la rose pour affronter la France. A 20 ans, il est déjà chargé des coups de pieds pour son équipe et inscrit la totalité des points soit 21 points lors des 7 pénalités pour l’Angleterre qui s’impose 21-15. Il finira 2ème meilleur réalisateur du tournoi. L’Angleterre finira 2ème derrière l’écosse à la différence de point.

Tournoi des 6 nations 2000

Le 19 février 2000 : Jonny Wilkinson est repositionné à l’ouverture, son poste de prédilection, lors de ce tournoi. Contre le XV de France, il va encore une fois marquer tous les points de son équipe soit 5 pénalités. L’Angleterre s’impose 9-15 dans un match sans essai. Il termine meilleur réalisateur du tournoi avec 78 points inscrits. L’Angleterre remporte ce tournoi

Tournoi des 6 nations 2001

Le 7 avril 2001 : Lors d’un festival offensif de l’Angleterre (48 points points marqués par l’Angleterre soit le plus grand nombre de points marqué dans l’histoire du Crunch), Jonny Wilkinson transforme les 6 essais de son équipe et marque 2 pénalités. L’Angleterre remporte à nouveau le tournoi mais rate encore le grand Chelem en perdant face à l’Irlande. Wilkinson termine meilleur réalisateur avec 89 points, record inégalé sur un tournoi !

Tournoi des 6 nations 2003

Le 15 février 2003 : Jonny Wilkinson inscrit pendant ce match 1 transformation, 5 pénalités et un drop ! L’Angleterre s’impose 25-17 et sort victorieuse du tournoi en réalisant le Grand Chelem. Jonny Wilkinson finit meilleur réalisateur du tournoi avec 77 points.

Test match 2003

Le 6 septembre 2003 : Pour préparer la coupe du monde, l’Angleterre et la France se rencontrent à 2 reprises. Ce 2ème test match est l’occasion pour l’Angleterre de se reprendre après leur défaite d’un point une semaine plus tôt. Et les coéquipiers de Jonny Wilkinson ne vont pas faire dans la demi mesure. L’Angleterre remporte ce second test match 45-14 avec 4 pénalités et 4 transformations de Jonny Wilkinson.

Demi finale de la coupe du monde 2003

Le 16 novembre 2003 : Sûrement la copie la plus aboutie de Jonny Wilkinson face au français.
Toutes les facettes de son jeu au pied millimétré sont utilisées dans des conditions de jeu difficiles. Wilkinson inscrit la totalité des points au pied grâce à la domination de son pack. L’ Angleterre s’impose 24-7. Elle remportera la coupe du monde après un drop du droit devenu légendaire dans la prolongation, la seule coupe du monde remportée par l’hémisphère nord.
Jonny Wilkinson finit meilleur réalisateur de la compétition avec 113 points.

Demi finale de la coupe du monde 2007

Le 13 octobre 2007 : Une fois de plus, la France se fait sortir de la compétition par l’Angleterre au stade des demi-finales sur le score de 14 à 9. Wilkinson inscrit 2 pénalités et un drop et finit 3ème meilleur réalisateur de la compétition avec 67 points.

Tournoi des 6 nations 2008

Le 23 février 2008 : Wilkinson inscrit 1 transformation, 3 pénalités et un drop. L’Angleterre s’impose 24-13 et termine 2ème du tournoi. Jonny Wilkinson est le meilleur réalisateur avec 50 points.

La carrière internationale de Jonny Wilkinson ne se résume pas à ces quelques matchs contre l’équipe de France.
Quelques statistiques personnelles avec l’équipe d’Angleterre :

  • 91 sélections
  • 1179 points marqués (2ème meilleur de l’histoire)
  • 277 points en coupe du monde (record du monde)
  • 529 points dans le tournoi des 6 nations (record du monde)

Des statistiques qui font de ce joueur un champion exceptionnel qui aura marqué l’histoire de son sport.