Les Bleus sur le toit de l’Europe

Quelle semaine d’athlétisme ! Avec 23 médailles, les Bleus finissent les championnats d’Europe avec le même nombre de médailles que la Grande Bretagne qui elle a réussi à avoir plus de médailles d’or. Avec 9 médailles en or, 8 en argent et 6 en bronze, les Français ont explosé leur record de Barcelone où ils avaient gagné 18 médailles dont 8 en or. Même si ce n’est « que » les Europe, cette compétition a permis de montrer la belle forme de l’athlétisme français et de magnifiques promesses pour l’avenir. On s’est régalé tout au long de la semaine à suivre cette équipe !

Le record du monde de Diniz

Difficile de ressortir des athlètes parmi toutes les belles images de Zurich, mais Yohan Diniz fait partie des moments forts de la semaine. Dans une discipline compliquée et peu médiatique, il aura réussi à enchaîner un troisième titre européen consécutif avec un record du monde à la clé, rien que ça. Après des années difficiles avec ses ratés aux mondiaux et aux JO, Diniz aura montré au monde entier qui était le patron de la discipline. Dans une course très disputée, il aura réussi la course parfaite jusqu’à battre le record du monde. Incroyable. Dans 2 ans à Rio, il voudra terminer de la meilleure des façons possibles sa carrière déjà exceptionnelle.

La revanche de Mekhissi

Que dire sur Mahiedine Mekhissi ? Il aura été le feuilleton de la semaine, après sa médaille d’or retirée sur 3000m steeple suite à une réclamation des espagnols pour un maillot enlevé avant la ligne d’arrivée, il a explosé la course du 1500m hier. Avec une rage hors norme, Mekhissi a  réalisé un dernier tour de folie pour gagner le titre européen et montrer à tout le monde qu’il aurait aussi mérité la médaille sur le steeple.

Le finish incroyable des relayeuses sur 4x400m

Avec 4 équipes qualifiées en finale, l’équipe de France avait de grandes chances de médailles sur la journée de dimanche. Au final, ils auront réussi à ramener 3 médailles dans la besace, une de bronze sur 4x100m H, une d’argent sur 4x100m F, et surtout une d’or sur 4×400 femmes. Dans une course où étaient présentes les Russes championnes du monde en titre et l’armada britannique, les Bleues ont réussi une course incroyable avec un finish monstrueux de Flora Guei qui a arraché la 1ère place sur la ligne d’arrivée. Elle a montré à tous qu’il ne faut jamais lâcher et y croire jusqu’au bout, particulièrement sur le tour de piste.

La star Lavillenie

Il y aurait encore beaucoup à dire sur ces championnats, entre le titre de Compaoré sur le triple, Nana Djimou à l’heptathlon ou encore le record de médaille de Christophe Lemaître. Mais ces championnats ont montré une nouvelle fois qui était le patron de la perche européenne et mondiale, Renaud Lavillenie. Pour terminer une année 2014 exceptionnelle avec son record du monde en hiver, l’athlète originaire de Clermont a maîtrisé sa finale en sautant uniquement 2 fois pour remporter l’or. Il n’aura pas réussi à battre le record des championnats qui était à 6m01, mais a montré au monde entier qu’il était le plus fort. A lui d’aller encore plus haut pour aller au bout de son objectif qui est de gagner une 2ème médaille d’or olympique.

Maintenant rendez-vous dans un an à Pékin pour les championnats du monde, cette compétition sera forcément plus relevée mais on peut s’attendre à de belles choses pour notre équipe de France. Avec des médailles dans toutes les composantes de l’athlé (sprint, demi-fond, fond, relais, haies, marche, lancer, hors stade), les Bleus sont prêts pour relever de magnifiques défis qui les attendent dans les 2 prochaines années.

Retrouvez les résultats complets sur le site de la fédé : http://www.athle.fr/ffa.performance/