Les qualifications des Bleus pour le mondial 2014

Le groupe de la France

Le tirage au sort des éliminatoires pour la coupe du monde de football 2014 au Brésil, a permis de répartir 53 pays en 9 groupes pour s’affronter dans des matchs aller-retours.
La France n’étant pas tête de série, devait espérer un bon tirage pour une qualification directe.
Elle a finalement hérité du groupe I, un groupe à 5 dans lequel figuraient la Géorgie, la Biélorussie, la Finlande et les champions du monde en titre, l’Espagne.

Une entrée en matière importante

Les bleus le savaient. Pour pouvoir prétendre à une place en phase finale de la compétition, il fallait faire une bonne entrée lors du 1er match. Le vendredi 7 septembre 2012, la France était opposée à la Finlande.
La rencontre était indécise jusqu’au bout même si les bleus ont ouvert la marque, avec un but de Diaby, au bout de 20 minutes de jeu. L’attaque française manquait d’efficacité, mais, elle a réussi tout de même à s’imposer sur le score de 1 à 0.

La France enchaine

Quatre jours plus tard, le mardi 11 septembre 2012, La France affrontait la Biélorussie, une équipe logiquement à leur portée.
Les hommes de Didier Deschamps n’ont pas joué leur meilleur football. En première mi-temps, ils avaient l’occasion de prendre l’avantage au score par l’intermédiaire de Giroud et de Sakho de la tête.
Il a fallu attendre la 49e minute pour voir Capoue marquer son premier but avec l’équipe de France.
À la 68e minutes, c’est Jallet qui aggravait le score. Un pénalty contre les bleus est venu noircir le tableau (réduction du score de Putilo), mais Ribéry s’est chargé de sceller la rencontre à la 80e minute. La campagne des bleus était bien lancée avec cette victoire 3 buts à 1.

Un duel tant attendu

L’Espagne et la France avaient le même nombre de points au classement avant de se rencontrer et ce match pouvait être déterminant pour une qualification directe pour la coupe du monde 2014.
Le mardi 16 octobre 2012, les Espagnols ont trouvé le chemin des filets au bout de 25 minutes de jeu avec la réalisation de Sergio Ramos. Menés au score, les Bleus devaient réagir. Mais c’est malheureusement l’Espagne qui se montrait toujours très dangereuse, et sans un fabuleux Lloris (qui a arrêté un penalty de Fabregas), la France aurait pu être plus largement menée au score à la mi-temps.
Au retour des vestiaires, ce sont des Bleus avec des intentions différentes qui sont entrés sur le terrain, avec de l’envie et surtout face à une équipe d’Espagne fatiguée, Valbuena ou Matuidi ont été omniprésents.
Sans réussite, tout le long du match, Benzema est remplacé par Giroud à la 88e minute. Contre toute attente, la rentrée explosive du français a permis l’égalisation. Il a su faire la différence au bon moment.
Les deux équipes se sont quittées sur le score de 1-1 et tout restait à faire dans ce groupe.

La France prend la tête du classement

Le vendredi 22 Mars 2013, la France accueillait la Géorgie. Décisif au match précédent, Didier Deschamps a décidé d’aligner Giroud au côté de Benzema. Les choix du sélectionneur lui ont donné raison puisque c’est Giroud qui permet d’ouvrir la marque. Valbuena et Ribéry sont, eux aussi, allés de leur but. Le match n’a pas été de tout repos, la Géorgie a posé quelques problèmes aux Français. Grâce à cette victoire finale 3 buts à 1, la France a pris la tête du classement, car l’Espagne a été tenu en échec de leur côté.

3 points capitaux

La France recevait l’Espagne le 26 mars 2013. Comme à son habitude, l’Espagne gardait la possession du ballon, la maîtrise des ibériques a rendu les français fébriles.
À la 58e minute, Pedro a marqué, sans réussite et sans réalisme, les bleus ont même fini à 10 ce qui a rendu la tâche encore plus difficile.
Sur le score final de 1 à 0, les Espagnols ont repris la première place au détriment des Français.

Les Français à la relance

Le déplacement en Géorgie devait permettre aux bleus de relancer la machine après la défaite contre l’Espagne. Le 6 Septembre 2013, les Français se sont heurtés au portier géorgien Loria, qui a tout arrêté.
Malgré les occasions, la France a dû se contenter d’un match nul et ainsi laisser filer l’Espagne au classement.

Des français conquérants

Dans ce match, les Biélorusses ont mené 2 fois au score pendant la rencontre. Et les Français sont revenus à chaque fois grâce à Ribéry (à la 47e et le 64e). Samir Nasri a donné l’avantage aux bleus à la 70e minute et Pogba, à la 73e a enterré tous les espoirs de la Biélorussie.

Un dernier effort

Le 15 octobre 2013, La France disputait sa dernière rencontre des éliminatoires contre la Finlande.
Ils se sont rapidement mis à l’abri avec un but de Ribéry à la 8e minute. Le joueur finlandais Toivio a marqué contre son camp.
Enfin Karim Benzema a marqué pour les bleus à la 87e. La France a été dominatrice et a logiquement gagner les débats sur un score de 3 à 0.