[PORTRAIT] Raphael Varane : 21 ans, de la maturité et du talent.

Raphael varane défenseur real

Afin de vous éclairer sur le phénomène Raphael Varane, nous avons décidé de dresser son portrait physique, technique, psychologique et professionnel à travers des informations et des moments clés ayant marqué son parcours.
Raphael Varane, 21 ans, de la maturité et du talent. Né à Lille en 1993, il fait partie de cette nouvelle génération de footballeurs talentueux qui se sont fait remarquer très tôt et qui possèdent une marge de progression impressionnante en vue de leur jeune âge.

Portrait physique

Du haut de ses 1m91 et de ses 76kg, le footballeur français possède un corps athlétique taillé sur mesure pour devenir un sportif de haut niveau. Capable de courir un 40 mètres en 5 secondes, Raphael Varane se laisse rarement distancer sur le terrain. Droitier, il est assez habile pour faire appel à son pied gauche en cas de besoin et la plupart du temps avec réussite.
Forces :
Ses atouts physiques résident dans sa vitesse, son endurance, son habileté et sa taille : capable de défendre les cages à terre comme dans les airs, Raphael Varane offre une polyvalence précieuse et efficace soutenue par une réactivité hors normes bien dissimulée derrière son apparence sereine. Capable d’enchainer 5 matchs d’affilée sans entacher la qualité de son jeu, il est d’une endurance exceptionnelle. Pour ne rien gâcher, il est également capable de mettre le ballon dans les cages notamment grâce à la précision de son jeu de tête.
Faiblesse :
Fragile, Raphael Varanne a déjà essuyé plusieurs forfaits en raison de blessures graves l’ayant écarté de son destin des mois durant. Une faiblesse contraignante pour un joueur tenant une place essentielle dans son équipe.

Portrait technique

Raphael Varane n’est pas un tacticien du ballon mais un tacticien du jeu et de l’interception. Intelligent et posé, il fait preuve d’une insolente maturité digne de footballeurs bien plus expérimentés que lui. Toujours efficace dans ses placements et ses relances, il est un stoppeur surdoué et l’a prouvé à plusieurs reprises contre des grands joueurs comme Léo Messi, surpris par l’efficacité du défenseur. En retrait et peu sensible à la pression, Raphael Varane fait partie de ces footballeurs sachant garder leur sang-froid en toute situation, permettant ainsi de laisser exploser leur talent lors des grandes compétitions.

Portrait psychologique

Enfance :
3ème enfant d’une lignée de 4, il a marché dans les pas de son grand frère et a tenté sans relâche de l’égaler. Meilleur que lui et attaquant, son frère a été son modèle et sa motivation pour atteindre un tel niveau de compétence. Sa relation avec lui explique également sa personnalité réservée qu’il préserve encore aujourd’hui. C’est leur père, Gaston, qui les a initiés au football dès leur enfance en leur apprenant les gestes techniques et les valeurs du sport.
Personnalité :
Raphael Varane est décrit comme quelqu’un d’intelligent, calme et réservé. Malgré les nombreuses convoitises qu’il attire, il sait garder la tête froide et se révèle très modeste et vertueux. Il le mentionne d’ailleurs dans plusieurs de ses interviews, insistant lourdement sur les valeurs qu’il a reçues de ses parents : la modestie et l’altruisme. Le français est donc quelqu’un qui ne se prend pas la tête et cela se voit sur le terrain ou lorsqu’il demande à Zinedine Zidane de le rappeler plus tard lorsqu’il le contacte pour le recruter au real Madrid. En parallèle, Varane s’avère être un réel travailleur de l’ombre, déterminé à aller toujours plus loin, plus haut, à force d’efforts et de sérieux.

Portrait professionnel

Évoluant au poste de défenseur voire de milieu défensif, le français à l’avenir devant lui. Plusieurs l’ont dit, Raphael Varane est en passe de devenir l’un voir LE meilleur défenseur central au monde et c’est confronté à ce niveau d’attente que le jeune français doit évoluer, sans jamais prendre la grosse tête.
Raphael Varane a débuté sa carrière en 2010 au RC Lens où il n’est resté qu’une année puisqu’il s’est ensuite fait démarcher par rien de moins que Zinedine Zidane pour intégrer le Real Madrid. C’est donc dès 2011 et à l’âge de 19 ans que Raphael Varane entre dans la cour des grands acheté pour 10M d’euros et touchant un salaire compris entre 1 et 1.2M d’euros (bien en dessous de la plupart de ses partenaires de club).
Toujours à l’écoute des bons conseils, Raphael Varane a confié plusieurs fois à la presse qu’il écoutait beaucoup les conseils de Zidane et de Pepe. Lilian Thuram fait partie de l’un de ses plus grands modèles à qui il a d’ailleurs déjà été comparé.

C’est donc avec beaucoup de pression sur les épaules que l’avenir de Raphael Varane va se jouer, partagé entre sa carrière en club et en équipe de France où il est déjà titulaire avec 11 sélections au compteur.