Une soirée en or et en argent pour les Bleus

Quelle soirée pour l’équipe de France d’athlétisme hier soir ! 4 médailles d’argent et une d’or, la soirée était quasi parfaite, les Bleus totalisent 7 médailles en seulement 2 jours.

Le retour exceptionnel de Kévin Mayer

Sur le décathlon, Kévin Mayer a réussi un retour incroyable. Seulement 6ème au départ de la dernière épreuve (le 1500m), l’athlète français, aidé de ses 2 compères Florian Geffrouais et Gaël Quérin, a réalisé une superbe course pour fini en 4’24 loin devant ses concurrents directs. Il termine 2ème avec un total de 8 521 pts, à seulement 53pts du record de France détenu par Christian Plaza. Kévin aura battu plusieurs de ses records personnels durant ce décathlon (longueur et poids) et malgré les conditions météo dantesques aura battu son record personnel sur l’ensemble du décathlon. A seulement 22 ans, il devient vice-champion d’Europe, ce qui augure de belles promesses pour l’avenir.

3 médailles d’argent au goût amer

Les 3 autres médaillés d’argent de la soirée étaient eux venu chercher le graal à Zurich. Christophe Lemaître voulait réaliser un triplé sur le 100m (après ses victoires à Barcelone en 2010 et Helsinki en 2012) mais n’a pas réussi un départ parfait pour prétendre au titre. Le temps réalisé par le vainqueur (10 »06) aura de quoi donner beaucoup de regrets à Jimmy Vicaut qui avait un temps en dessous les 10s dans les jambes. Malheureusement, il n’arrive pas à se sortir des blessures à répétition.

Sur le 100m féminin, Myriam Soumaré, auteur elle d’un très bon départ, s’est fait soufflé la 1ère place par la néerlandaise Dafne Schippers, auteur d’une magnifique fin de course. Myriam pourra essayer de rattraper sur le 200m voire sur le 4×100 où elles ont une réelle chance de titre.

La plus grosse déception de la soirée était peut-être pour Cindy Billaut. 1ère aux bilans européens avant les championnats, elle était clairement la favorite annoncée. Malheureusement, elle n’aura pas réussi la course parfaite et échoue à la 2ème place derrière l’anglaise Tiffany Porter

La 1ère marseillaise de la semaine pour Eloïse Lesueur

Elle aussi était favorite après son titre de championne du monde en salle cet hiver. Malgré le vent et la pluie, Eloïse a su garder ses nerfs et faire le bon saut au bon moment. En réalisant au 4ème essai un saut à 6m85, elle s’est assurée du titre, sans quelques frayeurs en attendant le passage des dernière concurrentes. Au final, elle ramène la 1ère médaille d’or à la France et enrichit son palmarès avec une breloque supplémentaire. On la retrouvera certainement à la lutte pour le podium l’année prochaine aux championnats du Monde à Pékin

La suite ce soir avec le 3000m steeple qui devrait offrir à la France une nouvelle médaille en or…