Zoom sur Tony Estanguet

Du haut de ses 1m86, Tony Estanguet arbore une carrure de champion. Depuis son plus jeune âge, Tony se prédestine à une carrière dans la discipline du canoë. Il est à ce jour l’un des athlètes français les plus titrés en Jeux olympiques. Zoom sur le parcours de ce champion hors du commun.

Le canoë : un héritage de famille

Depuis son plus jeune âge, Tony Estanguet a toujours pratiqué le canoë et le kayak. Avec ses deux frères et sous l’instigation de son père, Tony est licencié dans le club C.U. Pau Pyrénées Eaux Vives. Son grand frère Patrice a par ailleurs été médaillé de bronze aux Jeux olympiques d’Atlanta en 1996. Avant ses 21 ans, Tony entame une longue phase d’apprentissage dans les grandes compétitions internationales, dans sa spécialité notamment, le C1 (canoë monoplace). Tony Estanguet se distingue pas une technique de pagaie très élaborée et en perpétuelle évolution.

Tony Estanguet, grand champion

Au cours de l’année 2000, Tony Estanguet surpasse son frère Patrice lors des qualificatifs pour les Jeux olympiques de Sydney. Dès son premier rendez-vous, il a alors la lourde tâche de partir à la conquête d’un titre olympique, car son frère figurait parmi les favoris de la discipline. A seulement 22 ans, Tony relève le défi et réussit à gravir la plus haute marche du podium. C’est alors début d’une belle série de victoires. Au cours de sa carrière, Tony Estanguet aura réussi à conquérir trois titres olympiques (2000, 2004, 2012), trois titres de champion du monde (2006, 2009 et 2010) ainsi que trois titres de champion d’Europe (2000, 2006, 2011). Ajoutez à cela neuf titres de champion de France.

Des duels d’anthologie avec le Slovaque Martikan

Au cours de sa carrière, Tony Estanguet a eu un adversaire principal, aussi doué et combattif que lui, à savoir le Slovaque Michal Martikan. Les deux champions se partagent les deux premières places des grandes compétitions mondiales. En 2008, c’est le Slovaque qui conquiert le sacre olympique quand Tony Estanguet se fait éliminer en demi-finale. Le Slovaque gagne par ailleurs quatre titres mondiaux et deux titres olympiques. Le duel entre les deux champions s’inscrit parmi les plus beaux de l’histoire de l’olympisme.

Un engagement en faveur du canoë-kayak

Tony Estanguet s’est toujours engagé dans la promotion de sa discipline. Il a notamment œuvré pour la construction d’un stade d’eaux vives à Pau. Il s’engage également dans la promotion de la candidature française pour les JO de 2012, malheureusement perdue. Aujourd’hui, en plus de ses engagements, Tony Estanguet assume le métier de chroniqueur sportif.