Les quatre mousquetaires : légendes intemporels du tennis français

Dans la légende du tennis français, le nom des quatre mousquetaires est toujours cité en avant sans que la grande majorité des passionnés ne soient au courant de l’origine et du parcours de ce quatuor de tennismen qui ont animé le circuit mondial dans les années 20 et 30. Coup d’œil sur le parcours exceptionnel de ces légendes du tennis tricolore.

Qui étaient les quatre mousquetaires

Les quatre mousquetaires étaient les joueurs qui ont composé l’équipe française jouant en Coupe Davis et qui réussirent à remporter six titres dans les années 20 et 30. Le quatuor de champions était constitué entre autres de Jacques Brugnon, de Jean Borotra, d’Henri Cochet et de René Lacoste. La référence au roman d’Alexandre Dumas ne faisait pas seulement référence à la cohésion au sein de l’équipe, mais également au style de jeu très chatoyant développé par les quatre tennismen.

Six victoires d’affilée

Formés pour la première fois en 1923, les quatre mousquetaires ne réussissent pas à se hisser au sommet du tennis mondial par équipe jusqu’en 1926. Les quatre mousquetaires remportent leur premier succès en Coupe Davis en 1927, mettant fin à la domination sans partage des États-Unis sur la compétition. En 1928, pour accueillir la compétition en France, le stade de Roland-Garros. S’en suit alors une série de victoires pour totaliser six d’affilé. En 1933, la finale perdue contre l’équipe du Royaume-Uni met fin à l’équipe de légende.

Une performance non égalée

La performance des quatre mousquetaires n’a pas encore été rééditée depuis. Jusqu’aux années 80 de surcroit, le tennis tricolore connait une période de disette, en quittant le groupe mondial et en peinant à rester en groupe Europe A. Ce n’est qu’en 1982 que la France retrouve l’élite mondiale, Yannick Noah et Henri Leconte ayant même réussi à atteindre la finale. Il faut attendre 1991 pour que la France remporte de nouveau le saladier d’argent. L’exploit est réédité en 1996 et en 2001.

Une équipe gravée dans la mémoire

Pour honorer les performances des quatre mousquetaires, le trophée octroyé au vainqueur masculin des Internationaux de France est appelé la Coupe des mousquetaires. Les quatre joueurs de l’équipe intègrent par ailleurs l’International Tennis Hall of Fame qui se trouve aux États-Unis. Pour celles et ceux qui désirent approfondir l’historique de cette époque glorieuse, le livre écrit par Fabrice Abgrall et François Thomazeau intitulé « La saga des mousquetaires : 1923-1933 : la belle époque du tennis français » est une vraie mine d’information.